SOLDES ÉTÉ : LIVRAISON GRATUITE + 20% PROMO AVEC LE CODE ETE20

0

Votre panier est vide

Nous avons tous déjà, petits et grands, collé notre oreille sur un coquillage ramassé sur la plage pour entendre le doux son de la mer… Pourtant, ce n’est pas le bruit des vagues que l’on entend.

Mais alors, pourquoi entend-on la mer dans un coquillage ? Ce que l'on perçoit est simplement les sons autour de nous qui résonnent dans la coquille ! Mais ce phénomène physique est un peu plus compliqué que ce que l’on pense... Découvrons ensemble comment cela est possible !

 

Pourquoi entendons-on la mer dans un coquillage selon la science

À tout âge nous aimons ramasser des coquillages sur les plages et poser notre oreille sur ces derniers, pour écouter le "bruit des vagues". En fait, nous n'entendons pas le son de la mer dans les coquillages... La véritable explication va en décevoir plus d'un(e). 

1 - Les coquillages agissent comme une caisse de résonance

En réalité, la coquille des mollusques, qu'elle soit plate, arrondie, lisse ou dure, ne conserve pas le son des vagues ou du vent. Ni aucun autre bruit d'ailleurs. Elle agit comme une caisse de résonance en amplifiant les sons autour de nous. 

Tout se passe au niveau de l'ouverture de la coquille : les bruits y pénètrent, rebondissent sur les parois du coquillage et rentrent dans nos oreilles. Selon la forme, les textures et les dimensions du coquillage, le son perçu sera différent. Plus le coquillage est gros, plus vous percevrez un bruit grave

Les coquillages sont de vrais résonateurs acoustiques.

2 - Le bruit rose

Comme expliqué précédemment, la cavité en spirale des coquillages est remplie d'air, or le son n'est rien d'autre que de l'air en mouvement. Les déplacements d'air autour de nous font vibrer cet air et par réflexion sur les parois, créent de véritables sons. 

Les ingénieurs ont trouvé un nom précis à ce phénomène : il s'agit du bruit rose. Ce dernier est un son qui favorise les graves et "coupe" les aigus : le son est puissant, résonne, mais est doux. Et c'est ce bruit rose que nous entendons dans les coquilles. Il peut aussi évoquer le vent, le murmure d'une foret ou celui d'une rivière... Mais nous préférons y reconnaître le souffle des vagues s'écrasant inexorablement sur le sable...  C'est donc pour cela que l'on entend la mer dans un coquillage.

3 - Mais alors, d'où vient ce bruit provenant des coquillages ?

L'origine du son que nous entendons est en fait celui de notre circulation sanguine ! Les pulsations cardiaques que l'on entend en prenant le pouls d'une personne, sont des sons sourds et graves. Le sang circulant dans nos oreilles est un véritable bourdonnement, que nous n'entendons pas, mais qui s'accentue avec certains coquillages ! 

Il suffit d'ailleurs de rapprocher ou d'éloigner la coquille de nos tympans pour réellement se rendre compte que ce bruit provient de nous. Et si vous collez un verre ou un bocal vide contre votre oreille, vous entendrez exactement le même son...

4 - Les acouphènes

Les personnes souffrant d'acouphènes pulsatiles entendent ces bruits en permanence. Ces dernières souffrent en général d'hypertension artérielle, de  souffle au cœur ou d'une inflammation de l'oreille... 

 

Croyances et légendes autour du bruit des coquillages

Au temps des civilisations antiques, de nombreuses légendes circulaient autour des coquillages, et des sons qu'ils pouvaient produire. Que ce soient les Grecs, les Romains ou les communautés du bassin Indo-Pacifique, chaque population a une histoire à raconter.

1 - Les Grecs

Les coquillages occupaient une place importante dans la culture Grecque. Par exemple, les perles et autres coquilles servaient pour concevoir des bijoux. Aphrodite, la déesse de l'amour était friande de ces colliers et autres bracelets, et l'un de ses symboles étaient notamment la conque.

C'est pourquoi les Grecs pensaient que le son entendu dans les coquillages provenait des dieux. Ceux entendus dans les conques, seraient de véritables messages d'amour dispersés par Aphrodite pour ses prétendants et autres amants... Quant aux autres mollusques, ce serait tout simplement l'écho de la voix de Poséidon, le dieu des mers et océans, qui murmurerait au fin fond de son palais d'eau et d'écumes...

2 - Les légendes du Pacifique

Certains peuples Polynésiens, Kanak et d'autres populations du bassin Indo-Pacifique donneraient un sens assez particulier au bruit de la mer entendu dans les coquillages. En effet, le son serait provoqué par les sirènes, qui s'en serviraient pour séduire les marins et les emmener dans les profondeurs des abysses... 

 

Les meilleurs coquillages pour écouter la mer

Tous les coquillages se sont pas égaux par rapport à ce drôle de phénomène ! En effet, la forme, l'épaisseur et le type de mollusque vont grandement influer sur les sons que nous pouvons entendre. Découvrons maintenant les meilleurs coquilles pour écouter tranquillement le bruit des vagues s'écrasant sur la plage...

1 - Les conques

Les conques sont utilisés depuis l'Antiquité comme instruments à vent. Leur forme élancée, leur taille importante et leur ouverture fine en font un coquillage parfait pour écouter le son de la mer. Vous pourrez vous ressourcer tranquillement en pensant à vos anciennes ou prochaines vacances en bord de plage...

2 - Les coques et bucardes

Ces petits coquillages de la famille des Cardiinae, dont la forme vous évoquera probablement quelque chose, sont très intéressants ! De part leur structure, les coques et bucardes amplifient les bruits en leur donnant un son doux assez singulier. 

Mais n'importe quel coquillage assez rebondi et profond fera l'affaire, qu'il soit gros ou petit ! Mais pour plus de puissance, privilégiez les mollusques de grande taille, avec une coquille épaisse, charnue et lisse. Pour plus de renseignements, n'hésitez pas à lire cet article traitant des plus jolis coquillageset des meilleurs plages pour en trouver.

 

Écoutez le clapotis des vagues depuis chez vous !

Vous savez désormais pourquoi nous entendons le bruit de la mer dans les coquillages, qu’ils soient petits ou gros ! Le son de la mer est clairement identifiable, et a donné lieux à de nombreuses légendes. Mais ce phénomène est simplement lié à la résonance des sons extérieurs dans la coquille.


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.



← Précédent  / Suivant →