Que vous vouliez fabriquer un bijou en coquillages, une guirlande en Saint-Jacques ou tout autre accessoire de décoration marin, faire un trou dans un coquillage est une étape obligatoire. Et cela que ce soit des cauris, des conques ou du nacre.

Mais comment percer un coquillage facilement? Avec quelques outils que vous trouverez chez vous, vous pourrez facilement faire un trou dans votre coquillage, avec ou sans perceuse. Pour cela, il faudra être précis, minutieux, patient, et ne pas laissez faire vos enfants, qui pourraient se blesser !

 

Quels outils pour percer des coquillages ?

Pour percer un coquillage, la préparation est quelque chose de très important, si ce n'est la partie la plus importante de tout processus, et surtout en bricolage ! Bien choisir ses outils et son matériel, organiser son espace de travail... 

1 - Bien choisir son coquillage

Avant toute chose, il faut choisir son coquillage avec soin. Qu'il soit plat, bombé, gris, blanc ou noir, le choix n'appartient qu'à vous. Mais voici quelques gastéropodes souvent utilisés pour ce genre d’activité :

- La coquille Saint-Jacques :d'aspect plat et pouvant aller de quelques centimètres à plusieurs dizaines de centimètres, ce bivalve se trouve un peu partout sur nos plages. Fin et plat, il s'adaptera à vos envies. En plus, il fera un joli pendentif ou peut être accroché comme guirlande. 

    - Le cauri: ce petit gastéropode blanc, aussi appelé "grain de café" ou "porcelaine" est un classique dans la conception de bijoux coquillages et décorations en tout genre. Vous n'aurez peut être même pas besoin de le percer !

      - Les coquillages à pointe : qu'ils fassent partis de la famille de Nassariidae ou des Drillliidae, les mollusques pointus font de beaux colliers, et peuvent aussi êtres suspendus comme guirlande ! 

        - Les coquillages plats : comme la Saint-Jacques, les conques, bénitiers et autres Cardiidae seront de parfaits alliés

          Même si nous vous conseillons les Saint-Jacques pour débuter et les Cauris pour plus d'originalité, ce choix n'appartient qu'à vous. Gardez à l'esprit qu'il est plus facile de travailler sur les coquillages de grandes tailles mais qu'ils ne s'adapteront pas à tous vos projets. L'épaisseur est aussi importante car une coquille trop fine pourrait se briser et une trop épaisse pourrait être difficile à percer. Pour plus d'informations, vous pouvez lire notre classement des plus jolis coquillages.

          2 - La perceuse

          Pour toute activité de perçage, la perceuse est un outil clé qui saura vous rendre de nombreux services. Précise, rapide et efficace, elle peut être utilisé pour percer des coquilles proprement, sans bavures ni rayures. 

          Parmi les modèles les plus courants de perceuse pouvant être utilisés pour faire un petit trou dans un coquillage, on en recense 3 principales :

          - La perceuse manuelle : c'est un outil ancienne génération assez rustique et peu utilisé de nos jours.

            - La perceuse sans fil : véritable outil indispensable, à avoir chez soi, ce type de perceuse est plutôt robuste, précise et son fonctionnement sur batterie en fait un  super allié. C'est celle que nous vous conseillons ! Préférez un modèle assez petit, plus facile à utiliser. 

              - La perceuse à percussion ou perforateur : outil très puissant, ce type d'accessoire ne sera pas utile pour nous.

                3 - Les mèches

                Dans un second temps, il est important de bien choisir ses mèches de perceuse . Conçus pour usiner des trous, les forets seront presque indispensables pour percer un coquillage correctement. 

                Il existe divers types de mèches, pour le bois, le métal, le plastique, et de différentes tailles (fines, épaisses). Un foret pour matériaux durs (métal) avec pointe diamant ou en carbure tungstène serait préférable, mais toute mèche fine fera parfaitement l'affaire. 

                Si vous avez besoin d’un gros trou, commencez avec un foret fin et passez à un plus gros après, ou prenez en un en forme de cône, pour commencer le perçage finement et l’élargir petit à petit.

                4 - Utiliser un objet pointu

                Enfin, il existe d'autres outils qui sont de véritables alternatives aux perceuses, surtout si vous n'avez pas de perceuse chez vous ou si vous souhaitez plus de précision. Voici une liste non exhaustive d'objets utilisables pour percer des coquillages :

                - Des ciseaux à pointe fines (à ongles par exemple) 

                - Un compas 

                - Une aiguille (prévoyez différentes tailles)

                - Un poinçon fin

                - Un couteau pointu

                  Mais tout autre accessoire fin et pointu peut être utilisé !

                   

                  Comment faire un petit trou dans un coquillage sans le casser ?

                  Vous savez à présent de quels outils (perceuse, couteaux, poissons, marqueur) vous aurez besoin pour percer vos coquillages facilement et rapidement. Place maintenant au vrai sujet de cet article, ou comment faire un trou dans une coquille ?

                  1 - Déterminer et marquer l'emplacement du trou

                  Même si la plupart des personnes font un trou au milieu du coquillage, pour plus de symétrie et de stabilité, vous pouvez le faire n'importe où. Mais n'oubliez pas que plus le trou est proche du bord, plus le coquillage risque de se briser... 

                  Ensuite, marquez l'emplacement du trou avec un feutre fin ou un crayon en faisant un petit point. Cette étape est primordiale car elle vous donnera un bon repère pour commencer.

                  2 - Grattez le coquillage

                  Avec un outil pointu (ciseau ou autre), commencer à gratter délicatement votre support à l'endroit où vous avez préalablement fait votre marquage. Faites une petite encoche de 1 ou 2 millimètres de profondeur. Allez-y doucement et soigneusement pour ne pas endommager le coquillage ou vous blesser. 

                  3 - Faites bon usage de votre perceuse

                  Avec une mèche fine, branchez votre perceuse et positionner délicatement l'outil au niveau de la petite encoche réalisée juste avant. 

                  Ensuite, maintenez le coquillage pour qu’il soit stable sur la table et qu’il se présente sous son meilleur angle. Pour cela, le mieux est de se servir d’une pince, qui protégera aussi votre main d’un éventuel accident avec la perceuse. Mais ce n’est pas toujours simple… Si vous stabilisez votre coquillage avec la main, n'oubliez pas de vous protéger avec des gants car il va certainement chauffer. Vous pouvez aussi porter des lunettes pour ne pas recevoir d'éclats dans les yeux ! On n'est jamais trop prudents ! 

                  N’appuyez pas sur votre perceuse et réglez la sur sa puissance minimale pour ne pas briser la coquille, puis commencez à perforer. Laissez l'outil travailler en douceur. Si vous n’arrivez pas à percer, c’est que le foret n’est pas adapté.

                  Ensuite, vérifiez votre premier trou, si celui-ci n'est pas assez gros pour vous, vous pouvez changer de foret et faire un trou de taille supérieure. N'oubliez pas : la clé est la patience et la persévérance. 

                  Cette technique s'adresse surtout aux coquillages épais, la puissance de l'outil électrique pouvant endommager le support. Pour des coquilles plus fines, lisez la partie suivante !

                  4 - Nettoyer le coquillage

                  La dernière étape consiste à laver et nettoyer votre support. Afin d'enlever toutes les impuretés et les poussières, vous pouvez souffler au niveau du trou (en fermant les yeux), ou passer votre coquillage à l'eau tiède. Si vous le désirez, vous pouvez même le nettoyer au savon de Marseille ou d'Alep, ou au dentifrice, pour un résultat encore plus pro ! Pour plus d'informations, nous vous conseillons de jeter un coup d'oeil à notre article : comment nettoyer un coquillage.

                   

                  Percer des coquillages sans perceuse

                  Certains d'entre vous n'ont peut être pas de perceuse à la maison ou ne souhaitent tout simplement pas laisser leurs enfants manipuler un tel outil (ce qui est compréhensible). Si en plus, votre coquillage est fin, alors il existe une technique peu coûteuse pour percer un coquillage sans perceuse

                  1 - Préparation du coquillage

                  Comme expliqué précédemment, vous devez marquer le coquillage à l'endroit du trou (avec un feutre ou un crayon fin), puis commencer à faire une petite entaille qui servira de repère et de base pour la suite. Cette technique est réservée à des coquillages fins, car elle est plus douce. 

                  2 - Percer votre mollusque

                  Avec de la patience, vous arrivez à percer un joli petit trou proprement. Munissez-vous donc d'un objet pointu dont la liste a été élaborée juste avant. Nous vous préconisons l'utilisation d'un poinçon. 

                  Positionnez la pointe contre la coquille du coquillage, et effectuez de petits mouvements de rotation dans un sens puis dans l’autre jusqu’à ce que le trou se forme, tout en maintenant une certaine pressionavec votre main. Nous ne vous recommandons pas d'utiliser un marteau pour percer plus vite !!! ⚒

                  Attention à ne pas glisser ! Pour cela, rien de mieux que de porter des gants et des lunettes de sécurité ! Cette technique est plutôt réservé aux coquillages fins dont la matière et l'épaisseur ne résisteraient pas aux à coups d'une perceuse. 

                  3 - Nettoyage 

                  Cette dernière étape est exactement la même que pour la technique précédente.

                   

                  Cas particulier : percer de la nacre sans l'abîmer

                  La nacre se trouvant sur les coquillages est généralement très fragile. Mais comment faire pour la percer sans l'endommager ? C'est probablement la question que vous vous posez. Mais pas de panique, il existe toujours une solution ! Armez vous de patience et suivez bien ce mini-guide.

                  1 - La nacre : ses particularités

                  La nacre, est une fine couche aux reflets irisés que l'on retrouve sur certains coquillages. Revêtement intérieur, la nacre est issue de cristaux d'aragonite. Les mollusques sécrètent eux-mêmes la nacre, ce qui leur permet de seprotéger lorsqu'un élément étranger irrite leur coquille.

                  La nacre est très appréciée des bijoutiers, joailliers et du grand public de part ses étranges couleurs et ses significations et vertus puissantes. C'est un matériau sensible et très fragile, qu'il convient de manipuler avec soin. C'est pour cela que la technique de perçage est différente.

                  2 - Utiliser une perceuse : quelles mèches ?

                  Pour percer le nacre, vous devez bien choisir votre foret. Il en existe de nombreuses variantes mais les plus utilisées sont les suivantes:

                  - La fraise diamantée (ou mèche en diamant)

                    - La mèche HSS - High Speed Steel (une mèche acier "rapide")

                      Bien qu'elle puisse glisser légèrement, cette dernière option est la meilleure. Préférez le foret en tungstène, plus mordant et plus efficace s'il y a beaucoup de nacre à percer. Dans ce dernier cas, l'utilisation d'une perceuse à colonne pourrait également être un très bon choix ! 

                      3 - La technique

                      Tout d'abord, pour faire un petit trou dans du nacre facilement et correctement, il faut vous munir de patience. Commencez par effectuer une petite encoche préalable, avec une fraise boule ronde OU un objet pointu (qui est la meilleur option pour plus de précision).

                      Ensuite, percez doucement et si possible faites le sous l'eau, ou en mouillant de temps en temps votre coquillage pour éviter de réchauffer la nacre. N'oubliez pas de percer en "recto-verso" car la nacre est composée de plusieurs couches comme la pâte feuilletée…

                      Enfin, lavez votre mollusque fraîchement percé à l'eau tiède et le tour est joué !

                       

                      Percez des coquillages à la maison !

                      Vous savez maintenant tout ce qu’il y a à savoir pour percer des coquillages facilement, rapidement, et correctement. Nul besoin de perceuse si vos coquilles sont fines ! Dans le cas contraire, vous aurez besoin d’un peu plus de matos !

                      Que ce soit pour concevoir une guirlande, de la déco intérieure, un collier ou un bracelet, les possibilités sont nombreuses. D’ailleurs, si vous avez besoin d’un peu d’inspiration, n’hésitez pas à visiter notre collection de colliers coquillages, et notamment ses jolis pendentifs !

                       


                      Laisser un commentaire

                      Les commentaires sont approuvés avant leur publication.



                      ← Précédent  / Suivant →